Les autres spécialités

À chaque instrument correspond une spécialité de la pelote basque, qui porte généralement le nom de l’instrument utilisé.

Main nue

Spécialité de base de la pelote basque, c’est aussi la plus naturelle puisque l’on ne recourt à aucun instrument. Elle se joue en fronton place libre, trinquet et mur à gauche court. Elle se pratique en individuel («·mano a mano·» ou «·tête à tête·») ou en équipe de deux joueurs (un avant, un arrière).

Xare

Le xare (nom du filet cordé de l’instrument), appelé aussi raquette argentine en raison de son origine, se pratique essentiellement en trinquet. Le geste s’apparente à celui du joko garbi, avec une réception plus souple du fait du filet non tendu qui interdit le revers. Cette spécialité est principalement jouée en trinquet.

Grand chistera

Il ne se joue qu’en France, sur des frontons en place libre de 80 mètres de long. La forme du gant (courbure accentuée et poche) facilite la réception, le blocage de la pelote, la décomposition du geste et la possibilité de prendre son élan pour le renvoi.

Cesta punta

Créée récemment, cette spécialité se joue dans un fronton mur à gauche long dénommé jai alai. C’est la déclinaison du grand chistera en mur à gauche avec une pelote plus vive et plus rapide. C’est la discipline internationale la plus connue, spectaculaire, rapide, lucrative (nombreux débouchés professionnels notamment aux USA dans les Frontons Casinos). Cette discipline se joue aux championnats du Monde amateurs. Elle oppose deux équipes composées d’un avant et d’un arrière.

Publicités