IDF : Collet-Jimenez vengent Ossard-Jimenez ; les Bachette s’inclinent

La double confrontation Cavalerie – Métro du week-end du 11 mars au vu François Collet et Mathieu Jimenez s’imposer 15-4 15-11 sur Sylvain Larrodé et Matéo Barbace, et les frères Bachette s’incliner 8-15 11-15 face à Léon-Lacoste. 

Si Sylvain Larrodé et Matéo Barbace ne sont pas des spécialistes de la baline, leur récente victoire en trois sets à la Cavalerie sur la paire Nicolas Ossard et Julien Jimenez permet de comprendre qu’il ne faut pas les prendre à la légère. C’est de toute évidence ce qu’ont su faire François Collet et Mathieu Jimenez ce samedi 11 mars.

Pourtant, cela ressemblait fort à un traquenard. Car après avoir réussi leur entrée en lice, Sylvain et Matéo pouvaient jouer libérés dans la peau de l’équipe qui n’a rien à perdre. Pour corser les choses, la rencontre avait lieu à la Croix de Berny, dans leur fief récemment construit au sud de Paris, un trinquet dans lequel notre canchéro ne se sent pas spécialement à l’aise.

IMG_7389
Sylvain Larrodé, visiblement très décontracté

« Ce que je préfère dans ce trinquet, c’est le chauffage ! », nous confiait récemment Mathieu, pestant notamment contre les murs latéraux, sur lesquels les pelotes ont tendance à fuser davantage qu’à la Cavalerie.

Visiblement, cela n’a pas entamé son moral cette fois-ci, car les tenants du titre ont su se détacher très rapidement et plier la première manche sur le score de 15-4.

 

IMG_7388
Matéo Barbace, arrière du Métro

Fidèles à leurs habitudes, Sylvain et Matéo sont montés en puissance au fil de la partie, venant taquiner notre paire en fin de seconde manche. Mais le président et Mat ont su signer un succès capital et venger la défaite de Nico et Julien.

L’autre choc du week-end opposait dans la poule faible les frères Bachette au très solide duo métropolitain Léon-Lacoste, composé de deux joueurs de pleine qui s’acclimatent très bien à la creuse.

lls l’ont d’ailleurs démontré en réussissant un départ canon (5-0) qui leur a permis d’arracher le premier set 15-8. La seconde manche aura été plus disputée, mais la solidité de l’arrière et la précision de l’avant ont fait pencher la balance du même côté. Charles et George vont désormais se battre pour arracher une place de barragiste.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s